News

L’Ile Maurice dans le Top 3 des destinations fiscales à la mode pour s’expatrier en 2018

ile maurice destination fiscale s'expatrier en 2018

Ces dernières années, la France connaît une véritable période de morosité sociale. Pour 2018, les esprits seront certainement marqués par cette baisse considérable du pouvoir d’achat des retraités et l’augmentation de la CSG qui ne prévoient rien de bon pour l’année prochaine. La situation économique en France est telle que de plus en plus de Français cherchent à s’exiler dans des pays où il fait plus bon vivre. Cette année, l’Ile Maurice figure dans le top 3 des destinations fiscales à la mode pour s’expatrier à l’étranger.

Fuir une fiscalité pénible

Si les Français affichent désormais un très grand intérêt à s’expatrier dans un pays plus dynamique et plus florissant, c’est surtout à cause de la situation économique actuelle de leur pays de résidence. Cela concerne essentiellement une fiscalité de plus en plus lourde et contraignante. Aussi, pour vivre une retraite pérenne ou se lancer dans un investissement, bon nombre de Français préfèrent aujourd’hui changer radicalement de pays, notamment pour investir dans l’immobilier.

A la recherche d’une destination plus exotique

Pour la plupart des Français qui veulent élire domicile dans un pays autre que la France, le choix se tourne essentiellement vers une destination ensoleillée et où la fiscalité est plus flexible. Pour de nombreux Français, il est désormais plus intéressant de s’installer dans un des pays signataires d’une convention fiscale bilatérale avec la France. Une convention qui concerne tous les pays européens mais également quelques destinations exotiques qui attirent davantage l’attention des Français. De magnifiques plages ensoleillées bordées de cocotiers, des lagons aux eaux bleu turquoise, des activités terrestres et nautiques diversifiés, des paysages à couper le souffle, une population dynamique et souriante, un climat favorable…tout ce dont un Français a besoin pour s’épanouir se trouve à l’île Maurice.

Investir dans l’immobilier à l’île Maurice

L’île Maurice est la deuxième destination fiscale à la mode pour partir vivre à l’étranger en 2018, juste derrière le Portugal. Cette petite île de l’Océan Indien se trouve à seulement quelques kilomètres de l’île de La Réunion, une autre destination privilégiée par les touristes français pour les vacances. A côté de ses îles voisines, l’île Maurice intéresse davantage les investisseurs français ces dernières années, pour s’installer et faire des affaires. Ce phénomène peut s’expliquer de plusieurs manières – plages, soleil, infrastructures modernes, stabilité économique et politique, etc. mais s’appuie surtout sur la mise en place d’un régime fiscal très favorable aux étrangers, par le gouvernement mauricien.

Les investisseurs étrangers ont accès au marché immobilier mauricien depuis 2002, et surtout en 2008 grâce à la mise en place de régimes juridiques spécifiques (RES et IRS). Ces derniers autorisent les étrangers à acquérir un bien immobilier sur le sol mauricien, dans les meilleures conditions fiscales possibles, avec la garantie de l’obtention du statut de résident permanent moyennenant un investissement d’une valeur supérieure à 500 000 $. En 2015, le gouvernement mauricien décide de rassembler ces deux régimes en un seul et unique scheme : le PDS. Désormais, les investisseurs étrangers ont la possibilité d’acquérir plus facilement un bien immobilier à l’île Maurice, sans obligatoirement justifier d’un apport minimum de 500 000 $.

De nombreux promoteurs immobiliers proposent des développements PDS, répondant à des besoins plus spécifiques et essentiellement tournés vers l’interaction humaine et le respect de l’environnement. Les résidences de luxe de l’île Maurice sont pour la plupart composées de villas luxueuses, appartements de prestige avec piscine, terrain de sports, spa et espaces verts. Pour obtenir le permis de résidence permanent à l’île Maurice, l’investisseur étranger doit toutefois réaliser un achat de plus de 500 000 $.

Vivre sa retraite à l’île Maurice

L’immobilier n’est pas le seul domaine qui attire les étrangers à s’installer à l’île Maurice. Bon nombre de retraités français traversent aussi l’Océan Indien pour y passer leurs vieux jours. Le gouvernement mauricien leur accorde le permis de résidence moyennant l’ouverture d’un compte bancaire local à leur nom et la déclaration officielle d’un revenu de 40 000 $ par an, à rapatrier directement sur ledit compte.

Considéré par les investisseurs étrangers comme un véritable paradis fiscal, l’île Maurice reste toutefois très vigilante sur les conditions d’entrée et d’investissement sur son territoire. A l’évidence, l’attrait principal de l’île Maurice concerne sa fiscalité marquée par un impôt fixe de 15% sur le revenu et l’absence de prélèvements sociaux et impôts fonciers.

Bref, l’île Maurice est tout simplement la destination idéale pour vivre ou pour investir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × quatre =

Send this to a friend