News

L’île Maurice : Une croissance économique stable

investir immobilier ile maurice gestionnaire de patrimoine immobilier ile maurice

Située dans l’océan Indien, l’Île Maurice compte 1,3 million d’habitants. Depuis son indépendance en 1968, le pays est politiquement et économiquement stable. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, est fier d’annoncer que le pays n’a pas connu de période de récession depuis trente-sept ans.

Beaucoup d’investisseurs s’y installent

Les investisseurs étrangers sont rassurés par la stabilité politique du pays. Grâce à l’investissement étranger, l’économie a bien grandi au cours des années 2000. L’impact de la récession économique mondiale en 2008-2009 a été relativement faible. L’économie a connu une forte croissance au milieu des années 2000 et a continué de croître d’au moins 3 % par an au cours de 2009 à 2015.

Le gouvernement mauricien a pour but de transformer l’île Maurice en un centre international financier en développant un programme de privatisation, libéralisation des marchés financiers et le développement des activités offshore. L’île Maurice a attiré plus de 32 000 entités offshores, plusieurs visant au commerce en Inde, en Afrique du Sud, et en Chine. En 2005, les services financiers et commerciaux ont contribué 20 % du PIB.

Par ailleurs, l’investissement dans le secteur bancaire, a atteint plus de 1 milliard de dollars. De plus en plus de banques internationales envisagent de s’installer à l’île Maurice car la réglementation est plus attractive et il y une absence de contrôle sur les échanges.

Le gouvernement mauricien est intéressé par l’état financier des investisseurs qui souhaitent s’installer. Il leur demande de justifier un minimum de capitaux ou de revenus ou alors d’investir dans un bien immobilier pour obtenir le permis de résidence.

Les récentes évolutions économiques

Grâce aux bonnes performances des secteurs financiers, commerce et l’immobilier, la croissance du PIB en volume est ressortie à 4 % en 2017. Le gouvernement mauricien a profité du dynamisme du secteur touristique.  En 2017, la venue des touristes a progressé de 5,2 %, à 1,34 million. L’île Maurice continue de recevoir d’importants flux financiers et de capitaux, y compris les apports nets en faveur des sociétés offshore. La balance des paiements reste légèrement en excédent et les réserves de change ont atteint 6,1 milliards de dollars en janvier 2018. La croissance économique devrait rester stable entre 3,5 et 4 %, d’après l’analyse des rythmes de la production.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 4 =

Send this to a friend